RDC : le recycleur de plastique Ok Plast reçoit
soutien du gouvernement

15/08/2022 Actualités
La société Ok Plast bénéficiera dès à présent
grâce au soutien du gouvernement de la
République démocratique du Congo (RDC) pour son
opérations de collecte et de recyclage du plastique
déchets. Un accord lie les deux partenaires
déchets. Un accord lie les deux partenaires

Après avoir gagné la confiance des responsables de la province de
Après avoir gagné la confiance des responsables de la province de
du Congo (RDC) pour témoigner sa confiance envers Ok Plast. L'interêt
pour le travail de cette entreprise spécialisée dans le recyclage du plastique
déchets s'est concrétisé récemment par la signature d'un accord
entre Ève Bazaiba, la vice-première ministre, ministre congolaise de la
Environnement et Développement Durable et Medhi Attieh, le
directeur général d'Ok Plast. « L'accord définit les termes de
directeur général d'Ok Plast. « L'accord définit les termes de
déchets et autres matières plastiques », explique Eve Bazaiba.

Actuellement, Ok Plast n'est actif que dans la ville de Kinshasa où il
vise à collecter 50 tonnes de bouteilles plastiques par jour, contre 22 tonnes en 2021.

Depuis un an, l'entreprise équipe chaque commune du
Capitale RD-Congolaise avec au moins cinq conteneurs. Pour chaque kilogramme
de bouteilles plastiques apportées, le collecteur reçoit 100 congolais
francs, moins d'un centime d'euro.

L'entreprise recyclera les déchets plastiques dans une usine
devrait être opérationnel en avril 2022. L'installation est située dans le
conseil de Limete. « Nous fabriquons des bouchons pour bouteilles en plastique, des caisses pour
brasseries locales, chaises en plastique, glacières, conduites d'eau et
bouteilles de différentes tailles », explique Ok Plast. Avec le gouvernement de la RDC comme
alliée, l'entreprise espère renforcer son efficacité opérationnelle en
Kinshasa et éventuellement étendre ses activités à d'autres villes du
pays.

Facilités administratives

Dans la ville de Kinshasa, Ok Plast a lancé l'initiative « Kintoko ».
Dans le cadre de ce projet, le gouvernement de la RDC va
accorder des facilités à la société Ok Plast pour obtenir toutes les
documents pour mener à bien son travail. « Nous ferons l'effort pour que
l'entreprise dispose de l'électricité dont elle a besoin. Nous éviterons le
tracas en termes d'impôts. Nous veillerons également à ce qu'OK Plast ait
l'exonération pour les entrants », affirme la ministre Ève Bazaiba.
Cette facilité s'étendra sur une période de cinq ans, renouvelable.

En signant la convention de partenariat pour la protection de la
environnement à Kinshasa le 9 mars 2022, la RD-Congolaise
gouvernement et la société OK Plast se sont également mis d'accord sur
mise en place d'un cadre formel de collaboration conjointe qui
identifier les besoins liés au service, la mobilisation des fonds
s'y rapportant ainsi que les modalités d'exécution conjointe des
activités sélectionnées.

Par Inès Magoum
Publié le 14 mars 2022

Afrik 21

15/08/2022 Actualités

AFRIQUE : l'initiative Clean Oceans financera-t-elle deux fois plus de projets que prévu ?

25/07/2022 News

TANZANIE : huit entreprises s'associent pour gérer les déchets plastiques

25/07/2022 News

BÉNIN : La facturation de la collecte des déchets entrera en vigueur en janvier 2023.

03/11/2021 News

Vers une ville modèle zéro déchet Tanga City.

27/10/2021 News

Transformer le projet de gestion des déchets solides et d'assainissement de Freetown.

fr_FR